Ivre de Livres

MERP

Bilan de la troisième semaine

 

Comme annoncé précédemment, j'ai entamé mardi 1er mars mon Mois (et demi à présent) d'Ecriture Romanesque Personnel sur le thème du Monde de Gurnt (titre provisoire), le roman issu de la nouvelle "Atrium Miraculorum", lauréate du prix Mille Saisons 2016.

Le Bilan de la troisième semaine

 

Au cour de cette troisième semaine, j'ai écrit 11.642 mots, soit une moyenne de 1.663 mots par jour (soit surtout encore moins que la semaine précédente qui n'était déjà pas fameuse...). Je ne tiens donc pas le cap dans cette troisième semaine puisque je n'atteint pas les 2.000 mots par jour en moyenne et surtout parce qu'il m'a fallu 3 semaines pour en venir à bout ! Suite au Salon Livre Paris, qui a couronné ma nouvelle, confirmant qu'il fallait que je m'attelle sérieusement à l'écriture de mon roman, j'ai effectivement connu un gros coup de mou littéraire, cumulant beaucoup de fatigue, de la maladie et des problèmes de travaux dans l'appartement (quand ça ne veut pas rigoler...).

 

Toujours est-il que sur les 3 semaines d'écriture, je suis encore dans les clous, puisque, en moyenne toujours, j'ai écrit 2.028 mots par jour. Je n'ai maintenant plus de marge de manœuvre, sans parler de deux semaines de retard.

 

La trêve m'aura au moins permis de boucler le dixième chapitre, de sérieusement entamer le onzième, et de m'ouvrir des perspectives sur les douzième et treizième (surtout ce dernier, le précédent, mettant en scène Decimus m'inquiète encore).

 

Des trois personnages principaux, Briana, Gurnt et Decimus, c'est toujours le dernier qui me pose le plus de problème même si le neuvième chapitre n'a pas été trop pénible à écrire, contrairement au sixième...

 

Petit rappel des faits

 

Le Prix Mille Saisons est un prix littéraire dédié aux littératures de l'imaginaire (ou SFFF : Science-Fiction, Fantasy & Fantastique) proposé par les Editions Le Grimoire suite à un appel à textes mais décerné par les lecteurs eux-mêmes au travers d'un vote. Rien de très original jusque-là, me direz-vous et vous n'auriez pas tord si le Prix ne consistait pas à permettre à l'auteur récompensé de publier un roman dans l'univers de la nouvelle sélectionnée par les lecteurs.

 

Le MERP est inspiré du NaNoWriMo américain (National Novel Writing Month) qui consiste à écrire un roman en un mois, à raison de 2.000 mots par jour.

Écrire commentaire

Commentaires : 0