Licence Poétique

 

Cette nouvelle s'inscrit dans le cadre de mon projet de roman "Espace : Premier Empire". Elle a été soumise au jury du concours "Visions du Futur 2015" organisé par le club "Présence d'Esprit" mais elle n'a pas fait partie des lauréats.


Il s'agit d'une nouvelle qui se veut comme un teaser, voire un premier chapitre, du projet de roman. Elle présente le cadre et les personnages principaux du projet, un space opera qui se veut aussi ambitieux que celui de David Weber avec sa saga "Honor Harrington".


Cet univers est encore en construction, j'accepte avec reconnaissance toute remarque, critique, suggestion à son sujet.


Licence Poétique.


Les originales origines de Charlées, fils de Suez

 

Cette nouvelle a été créée spécifiquement pour le concours de nouvelles organisé pour la première fois par la bibliothèque de ma ville, Fresnes.

 

Il s'agit d'une transposition du mythe d'Hercules dans les années 1940 à 1970 qui se concentre sur les origines du héros et ne fait qu'évoquer ses fameux 12 travaux. Une occasion de découvrir (ou de redécouvrir) les conditions pas piquées des hannetons dans lesquelles le demi-dieu est venu au monde.

 

Cette nouvelle a fini quatrième du concours. En parlant de concours, j'en organise un à mon tour : Qui saura me retrouver les 7 personnages mythologiques qui se cachent dans les anagrammes de ma nouvelle ?

 

Originales origines.


 Le mur du son

 

Cette nouvelle a été créée dans le cadre de l'atelier d'écriture romanesque de Laure Pécher (voir Liens). Elle a failli être utilisée dans le cadre d'un concours de nouvelles organisé par ASCODOCPSY, un réseau documentaire spécialisé en santé mentale, mais le temps m'a finalement manqué pour l'envoyer.

 

La nouvelle traite en effet des troubles de la personnalité, en l'occurrence des amis imaginaires. C'est, encore (!), une nouvelle très sombre, mais elle pourrait connaître une fin plus heureuse, car j'ai assez envie de lui donner une suite, m'étant pas mal attaché à mes amis imaginaires que sont Jeannot, John l’Éclair et Jean-Jean.

 

Le mur du son.


Atrium Miraculorum

 

Cette nouvelle est une préquelle du projet de roman qui me tient le plus à cœur. Elle est située une quinzaine d'année avant le début du roman et met en scène le tribun Marcus Aurelius Celsus en charge du commandement d'un fort isolé au cours du règne de l'Empereur romain Commode. Il est en butte aux agissements du médecin du fort, un certain Petrus Moriatus Ludovicus, qui pratique des expériences obscures sur des prisonniers.

 

Devant le trouble de ses hommes, le tribun en appelle à sa hiérarchie. Contre toute attente, c'est l'empereur Commode lui-même qui se présente un jour aux portes de son fort ...

 

La suite est disponible dans mon livre "La Cour des Miracles" disponible sur le site de mon éditeur, Le Grimoire.net.


Atrium miraculorum.


Un amour éternel

 

Un amour éternel est une nouvelle que j'avais travaillée en atelier d'écriture avec Laure Pécher, puis que j'avais remaniée pour quelle soit conforme aux prérequis du concours de nouvelles organisé par le Comité d'intérêt Local de Lyon Sud presqu'île Confluence, en coopération avec la SNCF.

 

C'est une nouvelle particulièrement tragique, qui n'est pas sans rappeler, dans son jusqu'au boutisme, mon autre nouvelle "Atrium Miraculorum". C'est peut-être pour cette raison, ainsi qu'à cause d'une collision entre le partenaire du concours, le cadre et les événements de la nouvelle, que celle-ci n'a pas été retenue.

 

Un amour éternel.


Le bateau-manne

 

Cette nouvelle a été écrite dans le cadre du 1er prix international de la nouvelle humoristique en langue française organisée par l'association "Libres plumes" (atelier d'écriture) en coopération avec la Mairie de Méry-sur-Oise et Short Editions. 

 

Il s'agit d'une de mes rares nouvelles qui soit ouvertement positive et drôle. Elle a fait partie des 15 nouvelles pré-sélectionnées par le jury, malheureusement elle n'a pas atteint le tiercé de tête.

 

La nouvelle raconte l'aventure d'un lérot, affublé du nom de Péché-Mignon de L'ottomane, et de sa famille, victimes d'un déménagement forcé et mouvementé.

 

Le bateau-manne.


Le Remorqueur

 

Cette nouvelle m'a été inspirée par la photo ci-contre que j'avais prise à Ushuaïa.

 

Je l'ai utilisée pour participer au concours de nouvelles "Nouvelles du Large" organisé par la Bibliothèque “La Conserverie” de Saint-Gilles-Croix-de-Vie en Vendée.

 

La nouvelle conte la vie d'un remorqueur, comme s'il était un personnage à part entière, en se concentrant sur l'événement qui l'a conduit à la posture que l'on voit sur la photo. La nouvelle n'a pas été sélectionnée par le jury, too bad !

 

Le Remorqueur.


Stellizza

 

"Stellizza" est la nouvelle que j'avais soumise au comité de lecture des éditions Le Grimoire dans le cadre de leur appel à textes pour le Prix Mille Saisons 2017, dont le thème était "Du Plomb à la Lumière".

 

Cette nouvelle n'a pas été retenue dans le cadre de ce concours, principalement à priori parce qu'elle a été jugée hors sujet. Cette nouvelle n'ayant pas été retenue, je vous laisse en juger et me dire ce que vous en pensez. Elle sera très probablement incluse dans mon roman "Paris XXIII", un projet bien avancé.

 

Stellizza.