Belle Epoque

 

Heure verte de l’absinthe, exhibitions de freaks, fumeries d’opium, Expositions universelles, cabaret du Moulin-Rouge : un monde nouveau prend son envol à partir des années 1870. Période de paix et de découverte, la Belle Époque est marquée par l’émergence d’une classe populaire citadine, avide de plaisirs et de spectacles. Les évolutions technologiques donnent l’impression d’un champ de possibles illimités. On se passionne pour la science, l’anthropologie, la psychiatrie, mais aussi l’occultisme et le spiritisme.

16 nouvelles accompagnées de documentaires historiques illustrés vous proposent un retour au temps de l’esthétique fin-de-siècle. Marchez sur les traces de Sarah Bernhardt, Mata Hari, Baudelaire, Maupassant ou Barbey d’Aurevilly. Offrez-vous une visite guidée à Paris quelques 150 ans plus tôt dans de véritables décors impressionnistes : Quartier latin en pleine ébullition, Chat noir de Montmartre où les auteurs décadents clament leurs vers les plus audacieux, foires et goguettes en bord de Seine, …

 

Entre Histoire et littérature, articles de société et portraits d’auteurs, l’anthologie Belle Époque rend hommage à quatre décennies riches en créativité, apogée d’un style à la française qui a influencé le monde entier.

 

Au sommaire :

  1. Baudelaire et Gautier, les dernières correspondances, Delphine Schmitz.
  2. Brume de guerre, Philippe-Aurèle Leroux
  3. Une mèche de cendre, Chris Vilhelm
  4. Même si nos peurs ne meurent jamais, Nepenth S.
  5. La Fée mutilée, Alexandra Fiordelli
  6. Ma belle époque, Alex Mauri
  7. L'Ombre de soi-même, L. Azarii.
  8. La Danseuse rouge, Caroline Blineau
  9. L'oeil du photographe, Tepthida Haye.
  10. Nuit, Aaron Judas.
  11. Esprit, es-tu là ? Andréa Deslacs et Catherine Loiseau
  12. Béance, Mahaut Davenel
  13. Les Yeux des serpents, Cyril Fabre
  14. Accord triton sur ma sensibilité, Nolwenn Pamart
  15. Ses mains, Florence Barrier
  16. Licorne borgne, Guillaume Lemaître

On suit dans ma propre nouvelle, "Brume de guerre", les divagations opiacées de Gabriel, qui cherche dans la fée brume à oublier le traumatisme de la Commune de Paris. Immergez-vous dans le Paris de la Belle Epoque, le tumulte du French Cancan et la ferveur populaire de l'exposition universelle de Paris en 1900 et découvrez comment un éléphant peut faire basculer plus d'une vie.

 

Vous pouvez trouver une chronique très complète de l'anthologie sur la page Facebook de Martiza Jaillet.

Écrire commentaire

Commentaires: 0