Donjons & Dragons

 

Donjons & Dragons est un jeu de rôles médiéval-fantastique. Que dis-je "un jeu de rôles" ? C'est LE jeu de rôles ! Historique et incontournable, c'est le JDR par lequel tout a commencé, celui qui a rythmé mes années fac, qui a ranimé un temps la flamme de l'écriture, qu'il s'agisse de scénarii pour mes joueurs ou de la narration des aventures de mon personnage fétiche, Grunt, un barbare sagace.

C'est également au travers de ce jeu que je me suis intéressé à la Fantasy, notamment à Tolkien, mais également aux magazines qui traitaient de ce sujet, en ce qui me concerne Casus Belli

Le magazine avait créé un univers de jeu médiéval-fantastique, organisé autour d'une ville, Laelith, baignée par les eaux d'un lac, lui-même alimenté par le glacier Jadhys. Le lac était partagé en deux par une écluse, la divine écluse.

C'est dans ce cadre que les aventures de Grunt ont commencé à germer. Mon personnage, d'abord simple barbare humain, s'est peu à peu transformé. En reprenant le principe de l'évolution de Darwin, la race de Grunt s'est peu à peu adaptée à la vie sur le glacier : Pilosité développée pour échapper au froid, jusqu'a devenir une véritable fourrure, membrane sur les yeux pour échapper à la réverbération du soleil, fondu au blanc pour se camoufler dans le décor.

En travaillant sur la nouvelle Atrium Miraculorum pour répondre à l'appel à textes du Prix Mille Saisons 2016, je me suis demandé comment régler le potentiel problème de droits sur l'univers de Laelith et comment également faire de cette aventure médiévale-fantastique somme toute classique, une histoire plus originale.

En m'appuyant sur mon goût pour les romans historiques, j'ai finalement pris le parti de recontextualiser mon récit dans la Rome Antique : technologiquement cette période correspondait assez bien à ce que je recherchais et je ne connaissais pas de romans dans le genre péplum-fantastique. Finalement Grunt est devenu une créature hybride, en m'inspirant de l'Île du Docteur Moreau de H. G. Wells et j'ai changé son nom de Grunt en Gurnt, moins connoté ("grunt" signifie "bidasse" en anglais).