Ivre de Livres

MERP

Bilan final

 

Comme annoncé précédemment, j'ai entamé mardi 1er mars mon Mois (et demi à présent) d'Ecriture Romanesque Personnel sur le thème du Monde de Gurnt (titre provisoire), le roman issu de la nouvelle "Atrium Miraculorum", lauréate du prix Mille Saisons 2016.

Le Bilan de la dernière demi-semaine

 

Au cour de cette dernière semaine de trois jours qui complète les 31 jours d'écriture prévus au rythme de 2.000 mots par jour, j'ai écrit 8.251 mots, soit une moyenne de 2.840 mots par jour, explosant mon record qui datait de la première semaine (2.641 mots par jour). Mon départ en vacances s'est fait sentir très positivement et certains blocages ont fini par disparaître : fini la peur de la page blanche, tout est venu très facilement.

 

Cette demi-semaine m'aura en plus permis de boucler deux nouveaux chapitres, portant mon compteur à 15 (sur les 18 prévus). J'attaque donc la dernière ligne droite de mon roman avec pas mal d'enthousiasme, même si cette fois-ci je n'ai pas tout à fait respecté la trame que je m'étais fixée : deux de mes personnages principaux traînent un peu en route, j'espère que ça ne va pas trop contrarier le bouclage du roman...

 

Bilan final

 

Au cours des 31 jours du MERP, j'aurais donc écrit 63.134 mots, soit une moyenne de 2.037 mots par jour : objectif presque atteint puisque j'ai connu 2 semaines de black out. Je suis très satisfait de cette expérience qui nécessite tout de même une bonne préparation de ses personnages et de sa trame en amont. Elle nécessite également un environnement personnel et professionnel adapté, ce qui n'a pas toujours été le cas du deuxième cité, mais j'ai toujours été soutenu par ma femme que je remercie pour sa patience et ses efforts.

 

Je fais assez facilement abstraction des 2 semaines de panne d'écriture (liées à la fatigue, la maladie, au salon Livre Paris et à la charge au boulot), parce qu'un MERP n'est pas un NaNoWriMo en ce sens qu'il est personnel ; c'est un engagement vis-à-vis de soi-même.

 

Je remercie très sincèrement tous ceux qui m'ont régulièrement soutenus de leurs commentaires ou de leurs likes : Adrien G, Agnès DP, Brice M, Cécile DB, Cédric D, Charline E, Christelle G, Clémence C, Danü D, Fab H, Gabriel V, Indiana S, Julie F, Leslie G, Marie-Christine C, Mathilde P, Najwa F, Pascaline N, Patricia B, Pilou G, Sébastien L et Sophie-Alex L :)

 

 

Et après ?

 

Il me reste 3 chapitres à écrire, ce que je vais m'efforcer de faire d'ici à la fin de la semaine, pour la fin avril. Pendant ce temps de gentils relecteurs travaillent pour moi et me font remonter leurs avis sur la forme et sur le fond, avis que je vais ensuite analyser pour déterminer ce que je prends en compte. S'en suivra une correction et une réécriture partielle qui devrait me permettre, d'ici à la fin mai au plus tard, de soumettre une première vraie version à mon éditeur. Ce sera à son tour de bosser un peu et de me faire part de ses impressions, avis, conseils et corrections qu'il faudra que j'analyse une nouvelle fois, avant d'apporter de nouvelles corrections et réécriture. Je pense que cette deuxième vraie version devrait être prête courant septembre prochain. Viendra alors l'heure des correctrices qui n'interviendront plus que sur la forme, mais qui n'en exigeront pas moins de ma part une validation pour parvenir au texte définitif ; lequel fera ensuite l'objet d'une maquette, avant d'être envoyé à l'impression afin que l'objet final soit prêt pour le Salon Livre Paris 2017.

  

Petit rappel des faits

 

Le Prix Mille Saisons est un prix littéraire dédié aux littératures de l'imaginaire (ou SFFF : Science-Fiction, Fantasy & Fantastique) proposé par les Editions Le Grimoire suite à un appel à textes mais décerné par les lecteurs eux-mêmes au travers d'un vote. Rien de très original jusque-là, me direz-vous et vous n'auriez pas tord si le Prix ne consistait pas à permettre à l'auteur récompensé de publier un roman dans l'univers de la nouvelle sélectionnée par les lecteurs.

 

Le MERP est inspiré du NaNoWriMo américain (National Novel Writing Month) qui consiste à écrire un roman en un mois, à raison de 2.000 mots par jour.

Écrire commentaire

Commentaires : 0